Publié le
21 avril 2018
Secteur pastoral des Coteaux du Soleil

Prière au centre de la vie de chaque chrétienne, de chaque chrétien, le « Notre Père » connaît dès le 1er avril, dimanche de Pâques, un changement dans la formulation de la sixième demande.

« Ne nous soumets pas à la tentation » est remplacé par « Ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Un feuillet expliquant le pourquoi de cette modification est disponible au fond des églises de nos paroisses. Vous pourrez y lire le message de notre évêque Jean-Marie Lovey et une explication du professeur émérite de Nouveau Testament Jean Zumstein. Pour les plus curieux d’autres informations sont disponibles sur les sites :
www.crpl.ch et https://plm.celebrer.ch/.

Au-delà de la formulation, l’important reste les liens que cette prière tisse. D’abord celui entre les croyants et Dieu qu’ils nomment Père avec amour et sincérité, ensuite celui entre les chrétiens de toujours et les apôtres, premiers dépositaires de ce beau texte et ce lien invisible entre tous les croyants d’aujourd’hui qui dans toutes les régions du monde, jour et nuit, inlassablement, récitent cette prière en confiant le monde et ses habitants à leur Père du ciel.